Difference between revisions of "Translations:Recours au Conseil d État et au Conseil constitutionnel/66/fr"

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search
(Importation d’une nouvelle version depuis une source externe.)
(Importation d’une nouvelle version depuis une source externe.)
Line 1: Line 1:
La loi du 24 juillet 2015 sur le renseignement autorise les services de renseignement a recourir à des techniques de surveillance très intrusives, sur la seule autorisation du Premier ministre et simple avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or un décret désigne les services spécialisés de renseignement et, parmi eux, les services dont les agents peuvent être autorisés à recourir aux techniques de sonorisation de certains lieux et véhicules ainsi que de captation d'images et de données informatiques. Ce décret est attaqué :
+
La loi du 24 juillet 2015 sur le renseignement autorise les services de renseignement a recourir à des techniques de surveillance très intrusives, sur la seule autorisation du Premier ministre et simple avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or un décret désigne les services, autres que les services de renseignement, dont les agents peuvent recourir aux services de renseignement. Ce décret est attaqué :

Revision as of 05:18, 25 April 2019

Information about message (contribute)

This message has no documentation. If you know where or how this message is used, you can help other translators by adding documentation to this message.

Message definition (Recours au Conseil d État et au Conseil constitutionnel)
La loi du 24 juillet 2015 sur le renseignement autorise les services de renseignement à recourir à des techniques de surveillance très intrusives, sur la seule autorisation du Premier ministre et simple avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or un décret désigne les services spécialisés de renseignement et, parmi eux, les services dont les agents peuvent être autorisés à recourir aux techniques de sonorisation de certains lieux et véhicules ainsi que de captation d'images et de données informatiques. Ce décret est attaqué :
TranslationLa loi du 24 juillet 2015 sur le renseignement autorise les services de renseignement a recourir à des techniques de surveillance très intrusives, sur la seule autorisation du Premier ministre et simple avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or un décret désigne les services, autres que les services de renseignement, dont les agents peuvent recourir aux services de renseignement. Ce décret est attaqué :

La loi du 24 juillet 2015 sur le renseignement autorise les services de renseignement a recourir à des techniques de surveillance très intrusives, sur la seule autorisation du Premier ministre et simple avis de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or un décret désigne les services, autres que les services de renseignement, dont les agents peuvent recourir aux services de renseignement. Ce décret est attaqué :