Difference between revisions of "Ressources techniques"

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search
(Pourquoi vouloir protéger ses données ?)
(Pourquoi vouloir protéger ses données ?)
Line 10: Line 10:
 
Tous les messages transmis sur le Net ainsi que les sites et vidéos consultés par tous les internautes sont analysés par les géants de l'Internet (Google, Facebook, Apple, eBay, Amazon, Microsoft). Quelles informations ces entreprises en tirent-elles ?
 
Tous les messages transmis sur le Net ainsi que les sites et vidéos consultés par tous les internautes sont analysés par les géants de l'Internet (Google, Facebook, Apple, eBay, Amazon, Microsoft). Quelles informations ces entreprises en tirent-elles ?
  
Une étude<ref name="http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html">[http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html]</ref> de l'université de Cambridge en donne un aperçu : 58.000 personnes ont répondu à un test de personnalité, puis ce test a été recoupé à tous les « j'aime » que ces personnes avaient laissés sur Facebook. En repartant de leurs seuls « j'aime », l'université a alors pu déterminer leur couleur de peau (avec 95% de certitude), leurs orientations politique (85%) et sexuelle (80%), leur confession religieuse (82%), s'ils fumaient (73%), buvaient (70%) ou consommaient de la drogue (65%). Cette étude aurait été évidemment bien plus précise en se basant sur les 1.15 milliards d'inscrits (en mai 2013) de Facebook. En outre, Facebook est aussi en mesure de surveiller tout internaute visitant un site Internet proposant un bouton « j'aime », et cela même si cet internaute ne clique pas sur le bouton en question ou n'est pas inscrit sur Facebook [EN]<ref name="http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563">[http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563 http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563">[http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563]</ref>. De la même manière, Google a la possibilité d'observer le milliard d'individus utilisant son moteur de recherche chaque mois. Cette entreprise peut également surveiller toute personne qui visite un site affichant l'une des 45 milliards de publicités qu'elle vend chaque jour (voir : ce qu'en dit la CNIL [PDF]<ref name="http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf">[http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf]</ref>). Enfin, tous les messages envoyés ou reçus depuis Gmail sont analysés [EN]<ref name="http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit">[http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit">[http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit]</ref>. Et ils ne sont pas les seuls : eBay, Amazon, Apple, Microsoft, Yahoo, etc. surveillent aussi leurs millions de visiteurs quotidiens. »<ref name="controlle-tes-données">[http://controlles-tes-données.net http://controlles-tes-donnees.net]</ref>
+
Une étude<ref name="http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html">[http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dis-moi-ce-que-tu-aimes-sur-facebook-je-te-dirais-qui-tu-es_376185.html]</ref> de l'université de Cambridge en donne un aperçu : 58.000 personnes ont répondu à un test de personnalité, puis ce test a été recoupé à tous les « j'aime » que ces personnes avaient laissés sur Facebook. En repartant de leurs seuls « j'aime », l'université a alors pu déterminer leur couleur de peau (avec 95% de certitude), leurs orientations politique (85%) et sexuelle (80%), leur confession religieuse (82%), s'ils fumaient (73%), buvaient (70%) ou consommaient de la drogue (65%). Cette étude aurait été évidemment bien plus précise en se basant sur les 1.15 milliards d'inscrits (en mai 2013) de Facebook. En outre, Facebook est aussi en mesure de surveiller tout internaute visitant un site Internet proposant un bouton « j'aime », et cela même si cet internaute ne clique pas sur le bouton en question ou n'est pas inscrit sur Facebook [EN]<ref name="http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563">[http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563 http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563">[http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1717563]</ref>. De la même manière, Google a la possibilité d'observer le milliard d'individus utilisant son moteur de recherche chaque mois. Cette entreprise peut également surveiller toute personne qui visite un site affichant l'une des 45 milliards de publicités qu'elle vend chaque jour (voir : ce qu'en dit la CNIL [PDF]<ref name="http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf">[http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/approfondir/deliberations/Formation_contentieuse/D2013-174__13_juin_2013_Bureau_Publication_Societe_GOOGLE_INC.pdf]</ref>). Enfin, tous les messages envoyés ou reçus depuis Gmail sont analysés [EN]<ref name="http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit">[http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit">[http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit http://www.theguardian.com/technology/2013/aug/14/google-gmail-users-privacy-email-lawsuit]</ref>. Et ils ne sont pas les seuls : eBay, Amazon, Apple, Microsoft, Yahoo, etc. surveillent aussi leurs millions de visiteurs quotidiens. »<ref name="controlle-tes-données">[http://controlles-tes-données.net http://controlles-tes-donnees.net]</ref>
  
 
== Définir son modèle de menace ==
 
== Définir son modèle de menace ==

Revision as of 16:59, 5 January 2015

Cette page regroupe différentes ressources techniques, qu'il s'agisse de tutoriels vidéos ou écrits, articles de blogs… Il ne s'agit pas de réécrire les tutoriels mais de faire une liste des différentes ressources qui existent en ligne.

Contribuer à cette page : Pour contribuer à cette page, il suffit de mettre un lien menant à un tutoriel ou page avec quelques lignes d'explications.

Pourquoi vouloir protéger ses données ?

« Les géants de l'Internet savent tout de nous

Tous les messages transmis sur le Net ainsi que les sites et vidéos consultés par tous les internautes sont analysés par les géants de l'Internet (Google, Facebook, Apple, eBay, Amazon, Microsoft). Quelles informations ces entreprises en tirent-elles ?

Une étude[1] de l'université de Cambridge en donne un aperçu : 58.000 personnes ont répondu à un test de personnalité, puis ce test a été recoupé à tous les « j'aime » que ces personnes avaient laissés sur Facebook. En repartant de leurs seuls « j'aime », l'université a alors pu déterminer leur couleur de peau (avec 95% de certitude), leurs orientations politique (85%) et sexuelle (80%), leur confession religieuse (82%), s'ils fumaient (73%), buvaient (70%) ou consommaient de la drogue (65%). Cette étude aurait été évidemment bien plus précise en se basant sur les 1.15 milliards d'inscrits (en mai 2013) de Facebook. En outre, Facebook est aussi en mesure de surveiller tout internaute visitant un site Internet proposant un bouton « j'aime », et cela même si cet internaute ne clique pas sur le bouton en question ou n'est pas inscrit sur Facebook [EN][2]. De la même manière, Google a la possibilité d'observer le milliard d'individus utilisant son moteur de recherche chaque mois. Cette entreprise peut également surveiller toute personne qui visite un site affichant l'une des 45 milliards de publicités qu'elle vend chaque jour (voir : ce qu'en dit la CNIL [PDF][3]). Enfin, tous les messages envoyés ou reçus depuis Gmail sont analysés [EN][4]. Et ils ne sont pas les seuls : eBay, Amazon, Apple, Microsoft, Yahoo, etc. surveillent aussi leurs millions de visiteurs quotidiens. »[5]

Définir son modèle de menace

Comment protéger ses données ?

Choisir son système d'exploitation

Protéger sa connexion

Protéger sa navigation

Protéger ses mails

Les réseaux sociaux

Messagerie instantanée et VOIP

Références