QSPTAG

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search
Page d’archives des comptes rendus hebdomadaires « Que se passe-t-il au Garage ? » envoyés sur la liste de diffusion « Discussion ».


Contents

2022

#262 — 15 juillet 2022

Des ressources pour les pratiques d'autodéfense juridique et numérique

On vous a déjà parlé ici de La Coalition Libertés Associatives, à laquelle on appartient et qui œuvre depuis 2019 à recenser et analyser les atteintes aux libertés associatives, mais aussi à s'organiser contre ces attaques. Il y a eu pas mal de travail avec les débats autour de la loi dite "séparatisme", et tout ça va bien sûr continuer pour empêcher que l'espace démocratique des associations ne se réduise encore (on vous tiendra informées du mieux qu'on peut). Mais un autre volet du travail de cette Coalition est de fournir des outils et ressources pertinentes pour les associations face aux attaques dont elles peuvent être l'objet.

Dans ce cadre, des bénévoles ont assez vite fait le constat que les ressources existantes et pertinentes en matière d'autodéfense juridique et numérique étaient nombreuses, mais aussi dispersées. Elles se sont donc attelées à une tâche de grande ampleur : compiler, sélectionner et référencer ces ressources pour les mettre facilement à disposition. C'est maintenant chose faite, cette bibliographie commentée est en ligne depuis la fin du mois de mai, et en plus elle est participative ! Vous pouvez donc proposer des ressources nouvelles ou proposer des modifications et mises à jour concernant les ressources existantes :-)

La base de données se décompose en cinq thématiques larges :

   Sécurité de l’information en général et modélisation de la menace
   Connaissance juridique sur la surveillance
   Connaissances sur les acteurs de la répression
   Autodéfense numérique : sécurité informatique, protection technique de l’information, outils et pratiques pour l’utilisation des outils
   Autodéfense juridique : face à la police, face à la justice, droits et procédures pénales et administratives, pratiques collectives


Un grand merci aux bénévoles qui ont effectué ce super travail, et n'hésitez pas à faire circuler l'info !


Pour consulter la bibliographie commentée : https://www.lacoalition.fr/Bibliographie-commentee-autodefense-juridique-et-numerique Pour contribuer à améliorer l'outil : https://framaforms.org/contributions-a-la-bibliographie-dadjn-de-lacoalition-autodefense-juridique-et-numerique-1653396813 Pour une présentation détaillée de la bibliographie : https://www.lacoalition.fr/Bibliographie-sitographie-commentee-sur-les-pratiques-d-autodefense-juridique


La Quadrature fait un break estival ;-)

On profite de cet envoi pour vous informer qu'après des mois bien occupés, on a toutes et tous besoin de souffler un peu... et quel meilleur moment pour le faire qu'en été, avec le soleil ? Nous serons donc un peu "off" dans les semaines qui viennent, avec juste une petite permanence sur le téléphone et la boite mail, mais ne vous étonnez pas si la réactivité n'est pas au rendez-vous ! Il n'y aura donc pas de "Que se passe-t-il au Garage ?" dans les prochaines semaines non plus, mais on revient en forme et motivées la semaine du 22 août :-)

Et puis si vous jetez un oeil à l'agenda plus bas vous verrez qu'en fait on ne sera pas toutes et tous en vacances, et que quelques-unes d'entre nous partent diffuser nos projets aux quatre coins de la France et du monde, ou presque ;-)


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


Agenda

  • 18-25 juillet : Participation aux rencontres du collectif technocritique Écran Total.
  • 21 juillet : Intervention à la Summer School for Digital Rights à Montenegro (organisé par la Share Foundation, le Digital Freedom Fund et le réseau EDRi dont nous sommes membres). Nous y serons pour parler Technopolice.
  • 29 juillet : Intervention à la conférence SCALE : Technopolice: tools for fighting back surveillance cities (Los Angeles).
  • 25-28 août : Stand et table-ronde au Hadra Trance Festival (Vieure, Allier). Table-ronde sur les libertés individuelles sur le Web, le vendredi 26 de 14h à 16h, avec nos amies de Framasoft.


#261 — 1er juillet 2022

Caravane Technopolice : premier tour dans les Hauts-de-France

La semaine dernière, nous inaugurions la caravane Technopolice. Nous avons rencontré des militants de Calais, Roubaix et Lille et partagé nos expériences de lutte. Merci à Human Rights Observers (https://humanrightsobservers.org/), à Utopia 56 (https://linktr.ee/Utopia56), au Cercle Roubaisien (https://twitter.com/cercleroubaix), à la LDH de Roubaix et à la LDH de Lille (https://site.ldh-france.org/lille/) pour leur accueil chaleureux.

Nous avons bien l'intention de poursuivre l'expérience dans d'autres régions. Nous avons déjà reçu des demandes de collectifs militants pour venir les rencontrer dans leur ville. Si vous faites partie d'un collectif qui a à cœur de lutter contre la technopolice et que vous souhaitez organiser une rencontre avec la caravane, n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse contact@technopolice.fr.

En attendant, soyons le plus nombreux possible à porter plainte contre la Technopolice : contre la vidéosurveillance, contre la reconnaissance faciale et contre le fichage !

Rejoignez la plainte : https://plainte.technopolice.fr


Une nouvelle étape dans notre lutte contre la Hadopi

Comme vous le savez certainement, La Quadrature a engagé depuis 15 ans une lutte féroce contre la Hadopi, c'est même l'un des combats qui ont amené à la création de l'association (qui n'en était pas une à l'époque). En 15 ans, on a publié une belle quantité d'articles, avec plein beaucoup de détails sur les débats et sur les actions juridiques qu'on a menées contre cette autorité responsable d'une surveillance massive d'Internet.

La semaine prochaine a lieu une audience devant la Cour de justice de l'Union européenne (au Luxembourg), dans le cadre d'un recours que nous avons déposé devant le Conseil d’État français en 2019. On a donc décidé d'en profiter pour faire un petit bilan de cette lutte et un point sur les enjeux de cette audience. L'article est encore en préparation (si le lire vous intéresse, passez sur notre site mardi matin...), mais en gros l'idée pour nous est que la Hadopi utilise pour son fonctionnement des mécanismes qui reposent sur des bases juridiques problématiques, voire franchement illégales ! Afin d'avertir et de sanctionner les internautes qui partagent des œuvres sans autorisation, la Hadopi a en effet accès à l'adresse IP des personnes, et à partir de là peut obtenir les données d'état civil correspondantes en les demandant aux fournisseurs d'accès internet (FAI).

Or, le droit européen prévoit qu'une autorité ne peut accéder à l'adresse IP d'une personne que dans des cas de criminalité grave. Et partager des oeuvres culturelles n'en relève clairement pas ! De plus, le droit européen s'oppose à la conservation généralisée des données de connexion par les FAI (prévueimposée par la loi française), ce qui rend cette conservation illégale et coupe la source par laquelle la Hadopi accède aux données d'état civil. Ce qui nous fait dire que la Hadopi fonctionne actuellement sur des bases illégales.

Bref, on vous fignole ce bilan pour mardi qui vient, et d'ici là, tremble Hadopi !


EDRi a besoin d'aide contre la reconnaissance faciale !

Le réseau européen EDRi dont nous faisons partie a lancé l’année dernière la campagne Reclaim Your Face (reclaimyourface.eu/fr/). Cette campagne prend la forme d’une « initiative citoyenne européenne » : il s’agit d’une pétition institutionnelle visant à recueillir 1 million de signatures au sein de plusieurs pays de l’Union européenne, pour demander à la Commission d’interdire les pratiques de surveillance biométrique de masse, et notamment la reconnaissance faciale. Il ne reste plus que deux mois avant le dépôt de la pétition et Edri est à la recherche de bénévoles en France pour coordonner la collecte de signatures manquantes ! Si cela vous intéresse, écrivez-nous à contact@laquadrature.net. Merci ! <3

Le site de la campagne Reclaim Your Face : reclaimyourface.eu/fr/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Plainte collective contre la Technopolice

Technopolice

Divers


Agenda

  • 5 juillet : Audience à la Cour de Justice de l'Union européenne dans notre recours contre la HADOPI.
  • 29 juillet : Intervention à la conférence SCALE : Technopolice: tools for fighting back surveillance cities (Los Angeles)


#260 — 17 juin 2022

La technopolice du quotidien dans un village de Normandie

C'est par un article de la presse locale que les 2 400 habitants de Putanges-le-Lac ont appris, le 14 février dernier, que le conseil municipal avait décidé d'installer 21 caméras de surveillance dans la commune. Mais qu'est-ce qui peut bien justifier une telle dépense (200 000 €) dans un si petit village ? Un collectif d'habitants s'est constitué pour s'opposer à cette décision. Les discussions avec le maire ne donnant rien du tout, le groupe a d'abord rédigé une pétition, qui met en balance d'une part les caméras, et d'autre part une vraie politique de prévention et de dialogue social, qui ne paraît pas impossible dans une population aussi petite — un seul poste de médiateur suffirait sans doute et coûterait beaucoup moins cher.

Mais pour donner plus de force à son opposition, le groupe a décidé de contester la décision devant le tribunal administratif : l'utilité des caméras n'est pas prouvée, leur installation est disproportionnée, et l'autorisation préfectorale est entachée d’irrégularité par un conflit d'intérêt, puisque la société qui a démarché la commune pour l'installation des caméras est dirigée par un membre de la commission préfectorale qui a autorisé l'installation...

L'opportunisme industriel est une raison parmi toutes celles qui expliquent l'installation de la vidéosurveillance jusque dans les rues les plus paisibles de France. Notre article explique en quoi l'exemple de Putanges-le-Lac, dans sa banalité, est représentatif des pratiques d'aujourd'hui. Un reportage à lire absolument.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/06/13/a-putanges-le-lac-comme-ailleurs-la-videosurveillance-se-propage/


La Caravane Technopolice arrive dans le Nord

Au début du mois de juillet, la Quadrature se déplace dans les Hauts-de-France. Dans le cadre de la campagne Technopolice, on continue nos rencontres avec les personnes qui agissent pour contester la mise sous surveillance dans leur ville ou dans leur quartier. Nous participerons donc à des réunions publiques à Calais, à Lille et à Roubaix entre le 21 et le 24 juin prochain. Venez discuter avec nous ! Tous les détails des rendez-vous sont dans l'agenda, un peu plus bas.

Plus d'infos ici : https://technopolice.fr/caravane/

Attaques sur les libertés associatives

Bien que cela ne touche pas directement les questions numériques, La Quadrature est depuis 2019 investie au sein de La Coalition Libertés Associatives. Et pour cause, La Quadrature étant une elle-même une association, il nous parait logique de soutenir les structures associatives ou les collectifs qui font l'objet d'attaques et d'abus de la part des pouvoirs publics, le plus souvent pour des raisons politiques. Refus de prêt de salles, coupes de subventions et même parfois dissolutions... La Coalition vous donne quelques pistes sur comment réagir face à ces abus, notamment dans le cadre du Contrat d'engagement républicain instauré l'an dernier par la loi Séparatismes.

Plus d'infos pour réagir face aux abus ici : https://www.lacoalition.fr/Contrat-d-engagement-republicain-Quel-recours-possible-face-aux-abus

Pour contacter La Coalition et obtenir une aide : https://www.lacoalition.fr/Un-formulaire-pour-alerter-sur-les-abus-relatifs-au-Contrat-d-engagement

Pour suivre les activités de La Coalition Libertés Associatives : https://www.lacoalition.fr/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Plainte collective contre la Technopolice

Reconnaissance faciale

Divers


Agenda

  • du 21 au 24 juin, Région Nord : Caravane Technopolice - La Quadrature du Net sera dans le Nord pour discuter technopolice et réfléchir ensemble à comment lutter contre ces outils technologiques et sécuritaires, à travers des discussions publiques, des cartographies, des ateliers...
   * 21 juin - 18h : Rencontre à Calais, à la Maison d'entraide et de ressources, 3 rue de Croy.
   * 22 juin - 19h : Rencontre à Roubaix, au Restaurant Etoile Syrienne, 126 avenue Jean Lebas.
   * 24 juin - 18h : Rencontre à Lille, à la Maison des associations, 27 rue Jean Bart.
  • 5 juillet : Audience à la Cour de Justice de l'Union européenne dans notre recours contre la HADOPI.


#259 — 03 juin 2022

Ensemble, attaquons la Technopolice !

Multiplication des caméras de « vidéo-protection », détection de nos comportements pour mieux réprimer ceux qui sortent de la norme, utilisation massive de la reconnaissance faciale par la police ou fichage de masse... Nos actions de recherche et de documentation sur la Technopolice, dans le cadre de l'initiative que nous avions lancée en 2019, nous ont permis de constater que les technologies de surveillance n'étaient plus depuis longtemps l'apanage de la littérature de science-fiction.

En dépit des victoires locales, un constat alarmant s’impose : la Technopolice se répand de façon bien trop opaque, massive et rapide pour être suffisamment connue et débattue, mais aussi combattue dans chaque ville ou chaque lieu où elle tente de se développer.

Alors, pour défaire la Technopolice en tant que système, nous lançons donc une plainte collective contre l’État français et le ministère de l’intérieur. Rejoignez-nous, et parlez-en autour de vous ! Toute personne résidant en France peut se joindre à notre action !

En savoir plus et rejoindre la plainte : https://plainte.technopolice.fr

Se tenir informé sur notre initiative Technopolice : https://technopolice.fr/actualites/

Participer aux discussions : https://forum.technopolice.fr/


La Quadrature à l'UTC

La semaine dernière, nous avons présenté la campagne Technopolice à l'Université de Technologie de Compiègne, où nous étions invité⋅es par Picasoft. L'enregistrement de la conférence est à retrouver ici : https://video.lqdn.fr/w/cu31a3TiPWENBGwREw4tuH.

On a beaucoup aimé s'y rendre, et si vous aussi vous aimeriez que l'on fasse une présentation similaire dans votre lycée, votre fac, ou vos écoles, n'hésitez pas à nous inviter !

Pour nous contacter : contact[at]laquadrature[point]net


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Plainte collective contre la Technopolice

Divers


Agenda

  • 9 juin, 19h, Marseille : Causerie mensuelle Technopolice Marseille — Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! C'est au Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers, Marseille.
  • 10 juin, 19h, Paris : Quadrapéro de La Quadrature du Net + collage d'affiches de la nouvelle campagne pour les motivé-es ! C'est au 115 rue de Ménilmontant, Paris 20e.
  • 11 juin, Versailles : Nos libertés et nos droits à l'épreuve des nouvelles technologies — débat organisé par Amnesty International et les Amis du Monde Diplomatique, avec LQDN en invitée. C'est à l'Hôtel de ville de Versailles, salle Montgolfier.
  • du 21 au 24 juin, Région Nord : Caravane Technopolice — La Quadrature du Net sera dans le Nord pour discuter technopolice et réfléchir ensemble à comment lutter contre ces outils technologiques et sécuritaires, à travers des discussions publiques, des cartographies, des ateliers... Passages prévus sur Lille, Roubaix, Calais et Valenciennes. Plus de détails bientôt !


#258 — 20 mai 2022

Un règlement européen ouvre une faille de confiance dans les connexions web sécurisées

Quand vous naviguez sur des sites web en navigation chiffrée (c'est le « s » de « secure » dans https://), la connexion s'établit grâce à une discussion préalable entre le serveur et votre navigateur web : la validité du site et du chiffrement de la connexion sont garanties par des certificats émis par des autorités de certification (on dit des « CA », en anglo-geek).

Mais qui garantit le sérieux de l'autorité certificatrice ? Qui se porte garant des garants&nbps;? Les éditeurs de navigateur web ont trouvé une solution pragmatique : ils analysent eux-mêmes le sérieux technique des CA et ne valident (dans leur navigateur) que les certificats émis par des CA qu'ils ont eux-mêmes vérifiées. Ainsi Google (éditeur de Chrome), la fondation Mozilla (éditrice de Firefox), Microsoft (éditeur de Edge) et les autres constituent-ils des listes de CA fiables, dont les certificats sont dignes de confiance. En cas de problème, une CA non fiable est supprimée des listes. Jusqu'à présent, cela fonctionnait.

Mais.

Mais le règlement européen « sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur et abrogeant la directive 1999/93/CE » voté en 2014 — appelé « règlement eIDAS » par souci de sobriété de la conversation — est en cours de révision. Et la nouvelle version de l'article 45.2 obligerait les éditeurs de navigateurs à accepter dans leur liste des CA imposées par les autorités nationales, sans audit indépendant de la part des éditeurs eux-mêmes. Le risque d'une faille de sécurité introduite par un État est évident. La crise de confiance est inévitable.

L'EFF a tiré le signal d'alarme (https://www.eff.org/uk/document/eidas-letter-2022) et La Quadrature apporte aujourd'hui son analyse au débat. Pour comprendre les détails techniques et politiques du dossier, lisez sans tarder l'article sur notre site.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/05/20/revision-du-reglement-eidas/


L'Occitanie s'empare de la lutte contre la vidéosurveillance numérique

Dans le cadre de la campagne Technopolice, La Quadrature est en relation avec de nombreuses initiatives locales de lutte contre la surveillance (qu'elle soit numérique ou non). C'est pourquoi nous republions cette semaine une article paru d'abord dans l'Empaillé, un journal libre qui couvre la région Occitanie (https://lempaille.fr/). L'article dresse un état des lieux de la surveillance dans la région, accompagné d'un tableau très vivant du militantisme local contre les initiatives sécuritaires municipales. On ne cache pas notre sympathie pour la ville de Carmaux, dans l'ancienne circonscription de Jean Jaurès, et dont le maire pouvait encore dire récemment : « Je ne veux aucune caméra qui surveille en permanence mes concitoyens. Le dossier est clos. On vit très bien sans ».

Lire l'article sur notre site : https://technopolice.fr/blog/occitanie-sous-surveillance/

Lire l'article sur L'Empaillé : https://lempaille.fr/occitanie-sous-surveillance


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup ! Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Vidéosurveillance automatisée et reconnaissance faciale

Identité numérique

Divers


#257 — 06 mai 2022

Ta tête dans l'TAJ ?

"Tu connais pas l'TAJ ? Pourtant ta tête est p'tet dedans !"

Le TAJ, fichier de "traitement des antécédents judiciaires", est un méga fichier de police/gendarmerie qui contient plus de 19 millions de fiches, dont plus de 9 millions avec la photo du visage des personnes fichées. Ce fichier concerne les personnes mises en cause dans les enquêtes policières (condamnées ou non), mais aussi les victimes ou les témoins... Au-delà des questions posées par un fichage aussi important, il s'avère que depuis sa création le TAJ sert de façon massive pour de la recherche automatique de visage via des logiciels de reconnaissance faciale. Or le recours massif à cette technologie est interdit par les règles du droit des données personnelles. C'est ce que nous avons voulu faire valoir devant le Conseil d’État dans un recours que nous avions déposé il y a deux ans. Hélas, le Conseil d’État a rendu son jugement le 26 avril, et, fidèle au rôle qu'il s'est donné de défenseur des politiques de surveillance de masse du gouvernement, il a rejeté nos arguments par un raisonnement absurde. En gros, pour eux, l'automatisation - via la reconnaissance faciale - serait justifiée car le TAJ est devenu trop énorme pour être consulté manuellement. Quand une surveillance de masse justifie une autre surveillance de masse...

Lire notre article : https://www.laquadrature.net/2022/05/03/le-conseil-detat-sauve-la-reconnaissance-faciale-du-fichier-taj/


Survivre à une coupure d'Internet (2) : rétablir les connexions

Les coupures d'Internet : pourquoi, que faire, comment s'organiser si Internet n'est plus accessible ? C'est sur ce vaste ensemble de questions que se penche Nono, le responsable des outils numériques de La Quadrature, dans une série de trois articles. Le premier article, publié il y a quinze jours, dessinait le grand éventail des coupures possibles et de leurs causes. Le second, que nous publions aujourd'hui, se penche sur les manières possibles de rétablir les connexions. Se reconnecter à l'Internet mondial, créer un réseau local, apporter une connexion internet dans des squats, avoir Internet sans les câbles... on essaye de vous aider à y voir plus clair dans tout ça !

Lire le nouvel article : https://www.laquadrature.net/2022/05/06/retablir-les-connexions/ Lire ou relire le premier article : https://www.laquadrature.net/2022/04/21/survivre-a-une-coupure-dinternet/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup ! Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Agenda

  • 12 mai (19h) : causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! C'est au Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers (Marseille).
  • 17 mai (20h) : réflexion collective mensuelle de La Quadrature du Net - "Services publics et algos : toutes et tous noté-es". C'est en visio sur Big Blue Button ( https://visio.octopuce.fr/b/laq-hbu-xws-e3c )


#256 — 22 avril 2022

Survivre à une coupure d'Internet (1) : quelle coupure ?

La guerre russe en Ukraine a donné aux médias une nouvelle occasion d'évoquer le risque d'un sabotage et d'une coupure volontaire d'Internet (ici par exemple : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-la-russie-peut-elle-couper-internet-en-france_5004824.html). Nos maisons sont reliées à Internet par un câble (de cuivre ou de fibre optique), nous croyons donc facilement à l'idée qu'il suffirait de couper le câble qui relie deux pays pour les isoler totalement l'un de l'autre. C'est en suivant le même genre de raccourci que certains politiciens peuvent dire que l'économie d'un pays se gère comme l'économie d'un foyer. La réalité est plus touffue et résistante que cela, comme l'explique l'ami Stéphane Bortzmeyer sur son blog : https://www.bortzmeyer.org/coupure-avec-les-usa.html.

Mais qu'en est-il des risques réels de coupures de notre accès à Internet ? C'est sur cette question que se penche Nono, le responsable des outils numériques de La Quadrature, dans une série de trois articles : de quelles coupures parle-t-on, comment les contourner, et comment s'organiser si Internet est totalement inaccessible ? Le premier article dessine d'abord le grand éventail des coupures possibles et de leur diversité : un appartement privé d'Internet, ce n'est pas la même chose qu'un pays entier, et l'action d'une inondation ou d'un coup de pelleteuse mal placé n'est pas comparable à l’action répressive d'un gouvernement autocratique...

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/04/21/survivre-a-une-coupure-dinternet/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 22 avril (18h) : Technopolice : cartopartie et rencontre — cartographie collective des caméras de surveillance à Paris (quartier Stalingrad-Marx Dormoy) suivie d’une rencontre à la librairie Le pied à terre (rue Custine). Détails ici : https://www.369editions.com/technopolice-cartopartie-et-rencontre/.
  • 29 avril (à partir de 19h) : Quadrapéro au Garage, 115 rue de Ménilmontant, 75020 Paris — apéro public et point sur l'actualité de nos campagnes.


#255 — 8 avril 2022

Gaffe aux algos de la CAF

L'intelligence artificielle est toujours présentée sous le jour le plus avantageux. Mais les fameux algorithmes « intelligents » montés en épingle dans les médias, capables de reconnaître un cancer mieux qu'un médecin, ou capables d'identifier le terroriste trop nerveux parmi les passagers anonymes d'un tramway niçois, sont des mythologies modernes. La réalité des algorithmes d'aide à la décision est dans l'immense majorité des cas banale, gestionnaire et policière, tout comme l'imaginaire de nos gouvernants. Cette médiocrité automatisée, appliquée à des vies humaines, industrialise l'arbitraire.

Par ailleurs, les services sociaux, menacés dans leur légitimité et même dans leur existence par les politiques imprimées à l’État (« un pognon de dingue », selon la personne chargée d'incarner l'harmonie nationale), sont sommés de réduire leurs dépenses. On réduit donc le personnel, et on instaure des contrôles sévères pour punir les présumés fraudeurs. Rigueur, économies, sous-effectif et surveillance, tout est en place pour que l'automatisation impose ses algorithmes. Sans grande surprise, leur application punit fréquemment les allocataires les plus fragiles.

Prenons l'exemple des caisses d'allocations familiales (CAF). À chaque allocataire est attribué un score en fonction de plusieurs critères. Plus le score est élevé, plus l'allocataire est jugé·e susceptible de frauder, et sera contrôlé·e. Détail monumental : quand le score déclenche un contrôle, les allocations sont suspendues. Les allocataires les plus précaires, qui perdent et retrouvent des emplois à temps partiel, déménagent souvent, ont des situations familiales ou conjugales compliquées, sont d'origine étrangère, ont des difficultés avec les démarches en ligne, sont algorithmiquement les personnes les plus pénalisées.

Le collectif Changer de cap a collecté les témoignages de personnes maltraitées par l'algorithme de contrôle de la CAF : https://changerdecap.net/petition-caf/. La Quadrature travaille aussi sur ce sujet, pour obtenir la transparence sur cet algorithme arbitraire. C'est pourquoi nous signons et publions cette semaine la tribune rédigée par Changer de cap : « Nous demandons le démantèlement des pratiques illégales des CAF ».

Lire la tribune : https://www.laquadrature.net/2022/04/06/controles-discriminatoires-nous-demandons-le-demantelement-des-pratiques-illegales-des-caf/

Signer l'appel : https://changerdecap.net/petition-caf/


La vidéosurveillance est politiquement détestable et juridiquement illégale

Dans le cadre de notre grande enquête Technopolice, nous avons publié ces dernières semaines trois articles sur la vidéosurveillance algorithmique (VSA), Le premier article, dont nous vous avons déjà parlé ici fin mars, commençait par le commencement et posait quelques définitions : Qu’est-ce que la vidéosurveillance algorithmique ? (https://www.laquadrature.net/2022/03/23/quest-ce-que-la-videosurveillance-algorithmique/).

Le deuxième article, paru le vendredi 1er avril, n'est pas très drôle : en partant de la traditionnelle opposition entre la liberté et la sécurité, il constate que la vidéosurveillance automatisée limite les libertés de tout le monde sans augmenter la sécurité de personne. Déshumanisaiton de la population et de la police, dilatation totalitaire de la surveillance, inefficacité, répression des populations fragiles, rien ne va.

Mais le troisième article donne de l'espoir : il existe des moyens juridiques de bloquer le déploiement de ces techniques de surveillance totalitaires. Noter expérience des textes de loi qui encdrent l'utilisation des données nuémriques nous donne des oyens d'agir. On compte bien les utiliser !

Analyse politique : https://www.laquadrature.net/2022/04/01/pourquoi-sopposer-a-la-videosurveillance-algorithmique/

Analyse juridique : https://www.laquadrature.net/2022/04/07/en-quoi-la-videosurveillance-algorithmique-est-elle-illegale/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/

Conservation des données de connexion

Divers


Agenda

  • 14 avril (19h) : Causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! (Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille).
  • 20 avril (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram ).
  • 22 avril (18h) : Technopolice : cartopartie et rencontre - Cartopartie de caméras de surveillance à Paris suivie d’une rencontre à la librairie Le pied à terre ( https://www.369editions.com/technopolice-cartopartie-et-rencontre/ ).


#254 — 25 mars 2022

Au Garage cette semaine, il est question de Mon Espace Santé et de ce que recouvre la notion de vidéosurveillance algorithmique.

Bonne lecture et datalove <3

Juliette, Marne, Mathieu, Myriam, Noémie, Arthur et Nono


Quadrapéro ce soir

C'est le printemps, les apéros publics reprennent : n’hésitez pas à venir prendre un verre et discuter de l’actualité de l'association ce soir, vendredi 25 mars, à partir de 19 heures.

Rendez-vous à partir de 19h au Garage, 115 rue de Ménilmontant, 20e arrondissement, métros Ménilmontant (2), Gambetta (3) ou Jourdain (11)


Qu’est-ce que la vidéosurveillance algorithmique ?

Vidéosurveillance intelligente, ou bien automatisée ? Vidéosurveillance augmentée, ou plutôt algorithmique ? Comme toujours, la querelle des mots renvoie à d'autres enjeux. Derrière la bataille sémantique se cache l'opposition des points de vue : défenseurs des droits ou police, maires candidats à la réélection ou observateurs des politiques publiques, marchands de caméras numériques ou Quadrature du Net.

A l'occasion d'une consultation lancée par la CNIL sur les caméras de surveillance "augmentées" (voir ici : https://www.cnil.fr/fr/cameras-dites-intelligentes-ou-augmentees-dans-les-espaces-publics-la-cnil-lance-une-consultation), et à laquelle nous avons répondu, nous revenons dans un premier article sur l'état des lieux de la vidéosurveillance algorithmique en France. Que recouvrent les différentes définitions en concurrence ? Quels sont les outils installés et les acteurs politiques et économiques qui les encouragent ? Que font les algorithmes dont on il est si souvent question ?

Par ailleurs, nous avions répondu à la consultation de la CNIL en organisant une contre-consultation populaire, -- à partir d'un questionnaire en ligne disponible ici : https://framaforms.org/consultation-populaire-contre-la-videosurveillance-automatisee-1645539068 -- avec l'ambition d'envoyer le 11 mars une réponse étoffée qui donnerait sur la surveillance de nos villes et de nos villages d'autres points de vue que celui des entreprises et des institutions habituelles (la police, les industriels de la surveillance, les collectivités territoriales, etc.). Plus de 170 réponses à notre contre-consultation ont été relayées à la CNIL, mais l'enquête n'est pas close pour autant : nous sommes toujours à l'écoute de tous les témoignages et de toutes les analyses pour nourrir notre propre doctrine sur les nouvelles techniques de surveillance.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/03/23/quest-ce-que-la-videosurveillance-algorithmique/


Les failles de Mon Espace Santé

Ce dossier médical unique est désormais ouvert pour l'ensemble des assuré·es de la Sécu. Très décrié, comme toutes les récentes obligations d’État qui touchent à la santé (qu'on pense aux vaccins, au port du masque, au passe sanitaire, etc.), il pose à nos yeux un problème particulier de confidentialité en raison de la nature de son contenu, par définition très intime et sensible.

Tout fichier centralisé, toute base de données, présente le défaut de centraliser des données dont la dispersion peut paradoxalement être un avantage. C'est le cas avec ce dossier médical, qui présente aux yeux des soignants l'avantage de donner une vision complète du parcours médical de la personne qui les consulte. L'inconvénient, c'est qu'on ne peut justement plus garder pour soi certains aspects de ce parcours... Des options permettent de cacher certains documents, de réserver leur consultation à un médecin en particulier, et d'en exclure tous les autres. Mais qui a la main sur ces choix ? Qui peut les établir, qui peut les contourner ? Est-ce l'usager qui à la main sur l'organisation de son dossier médical, ou bien le personnel médical ?

Vous l'avez compris, Mon Espace Santé pose énormément de questions, que nous essayons de poser dans un article dense, long, mais essentiel.

Lire notre article : https://www.laquadrature.net/2022/03/25/pourquoi-sopposer-a-la-creation-de-mon-espace-sante/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos vidéos sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 25 mars (19h) : Quadrapéro au Garage (115 rue de Ménilmontant, 75020 Paris).
  • 31 mars (19h) : « NØ LAB : Peut-on encore aimer Internet ? Rencontre et performance pour repenser nos attentes envers internet », avec Hortense Boulais-Ifrène, Kaspar Ravel et Félix Tréguer, membre fondateur de LQDN (La Gaîté Lyrique, Paris - payant).
  • 14 avril (19h) : Causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! (Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille).
  • 20 avril (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram ).


#253 — 18 mars 2022

Reprise des Quadrapéros

Le printemps arrive, quel meilleur moment pour relancer à nouveau les Quadrapéros au Garage ? Si vous êtes disponibles vendredi prochain, et si vous avez envie de venir passer un moment avec nous, pour faire le point sur nos travaux et discuter de l'actualité, c'est à partir de 19h au 115 rue de Ménilmontant, métro Ménilmontant, Gambetta ou Jourdain.

Rendez-vous vendredi 25 mars à partir de 19h au Garage !


Reclaim your face !

Il y a un peu plus d'un an, on vous parlait de la campagne Reclaim Your Face lancée par EDRi, et soutenue par une quarantaine d'organisations européennes dont La Quadrature, pour exiger l'interdiction de la surveillance biométrique de masse dans l'Union européenne.

L'initiative a pris la forme d'une pétition institutionnelle qui doit dépasser le million de signatures pour que la demande soit portée devant la Commission européenne. Les délais pour signer ayant été rallongés (Covid oblige), vous pouvez encore signer et dire non à la surveillance biométrique ! N'hésitez pas à faire tourner le lien autour de vous.

Relire l'article de l'an dernier : https://www.laquadrature.net/2021/02/17/contre-la-surveillance-biometrique-de-masse-signez-la-petition-europeenne/

Le site de la campagne Reclaim Your Face : https://reclaimyourface.eu/fr/


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


Agenda

  • 21 mars (20h) : ATTENTION, RDV ANNULÉ - Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).
  • 24 mars (19h) : Discussion sur la Technopolice à Montpellier (La Carmagnole, 10 Rue Haguenot, 34070 Montpellier).
  • 25 mars (19) : Quadrapéro au Garage (115 rue de Ménilmontant, 75020 Paris).
  • 14 avril (19h) : Causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! (Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille).
  • 20 avril (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).


#252 — 4 mars 2022

Rétention des données de connexion : une victoire tardive mais importante

En France, les opérateurs de télécommunications (internet et téléphone) sont obligés de conserver toutes les données de connexion des utilisateurs pendant un an. Cela est contraire à la législation européenne, et la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a déclaré en 2014 que cette conservation des données était disproportionnée et illégale, jugement confirmé en 2020 à notre demande.

Ensuite, vous le savez, le Conseil d’État, chargé d'adapter la loi française à ce jugement, avait trouvé une solution qui satisfaisait « en même temps » la police et les services de renseignement, qui estiment nécessaire de savoir ce que vous faisiez sur le web il y a un an.

La semaine dernière, c'est le Conseil constitutionnel qui devait s'exprimer à son tour sur la question de la conservation des données de connexion, à l'occasion d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) posée par les parties d'un procès dans une affaire pénale. Nous étions intervenus dans la procédure, avec Franciliens.net, en adressant nos arguments à la cour (à lire ici : https://www.laquadrature.net/2022/02/15/donnees-de-connexion-recours-devant-le-conseil-constitutionnel/).

Le Conseil constitutionnel a jugé que la conservation des données était disproportionnée, et a censuré l’article de loi qui l'autorise. Malheureusement, le texte de loi examiné dans le cadre de cette affaire a été remplacé depuis lors par un article de la nouvelle loi Renseignement de 2021. Une bonne décision qui arrive un peu tard... Mais elle reste intéressante pour nous : la surveillance de masse gêne encore le Conseil constitutionnel. Pourvu que ça dure !

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/02/25/donnees-de-connexion-une-victoire-en-retard/


Consultation populaire contre la vidéosurveillance automatisée

La CNIL a lancé une consultation publique, ouverte jusqu'au 11 mars, pour « accompagner » le déploiement de la vidéosurveillance automatisée en France. Cette consultation préfigure un futur cadre juridique qui autorisera sans aucun doute l'installation de logiciels et d'algorithmes divers sur les caméras de surveillance « classiques » et ouvrira la porte à la « détection de comportements anormaux » et à la surveillance individualisée dans l'espace public.

Afin de ne pas cautionner ce faux appel au public, qui ne servira qu'à légitimer et légaliser les technologies poussées par l'industrie de la surveillance, nous lançons une « contre-consultation ». Il s'agit de documenter et de recueillir ensemble les avis et les témoignages de citoyens ou de collectifs, pour constituer collectivement un discours et une doctrine sur la vidéosurveillance automatisée et en appeler à son interdiction.

Nous vous invitons à participer à cette contre-consultation en nous expliquant pourquoi vous êtes contre le déploiement de la vidéosurveillance automatisée, chez vous au ailleurs : https://framaforms.org/consultation-populaire-contre-la-videosurveillance-automatisee-1645539068. Si vous êtes d'accord, votre avis pourra être transmis à la CNIL dans le cadre de la réponse de la Quadrature à la consultation officielle. Et sinon, vos idées nous seront utiles pour nourrir notre réflexion et nos contre-propositions ! N’hésitez pas à relayer cette contre-consultation autour de vous...

Participer à la contre-consultation contre la VSA : https://framaforms.org/consultation-populaire-contre-la-videosurveillance-automatisee-1645539068


Contribuez à Bloque La Pub !

Avec les associations Résistance à l'Agression Publicitaire (RAP) et Zero Waste France, nous animons depuis 2019 le site web https://bloquelapub.net , à la fois argumentaire et guide d'autodéfense contre la publicité en ligne. Apprenez à bloquer la pub, et passez le bloqueur à vos ami·es !

En plus de cela, si vous avez un peu de temps et que vous savez faire du développement web, nous avons ajouté quelques petites tâches auxquelles vous pouvez apporter votre aide dès aujourd'hui en consultant notre dépôt Gitlab ici : https://git.laquadrature.net/la-quadrature-du-net/bloque-la-pub-sur-internet/-/issues. Des bénévoles ont déjà retravaillé le guide pour le rendre plus simple et accessible, on n'attend que vous pour continuer sur cette belle lancée :)

N'hésitez pas à rejoindre le groupe tech de La Quadrature en suivant ce lien : https://matrix.to/#/#tech:laquadrature.net. À très bientôt !


Soutenez La Quadrature

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos interventions audiovisuelles sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 10 mars (19h) : Causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! (Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille).
  • 21 mars (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram ).


#251 — 18 février 2022

La rétention des données de connexion passe devant le Conseil constitutionnel

En octobre 2020, la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) nous avait donné raison en jugeant abusive l’obligation faite aux opérateurs français de conserver pendant un an toutes nos données de connexion (internet et téléphone) : https://www.laquadrature.net/2020/10/06/surveillance-une-defaite-victorieuse/. Ensuite, le Conseil d’État avait décidé, en avril 2021, par une entourloupe acrobatique, de contourner ce jugement : https://www.laquadrature.net/2021/04/21/le-conseil-detat-valide-durablement-la-surveillance-de-masse/.

Cette semaine, le problème se retrouve devant le Conseil constitutionnel, sous la forme d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) posée au détour d'une affaire judiciaire : La Quadrature du Net et Franciliens.net ont saisi l'occasion pour présenter leurs arguments, alors que d'autres États membres, dont la Belgique et l'Allemagne, ont annoncé leur intention de se plier au jugement de la CJUE.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/02/15/donnees-de-connexion-recours-devant-le-conseil-constitutionnel/


Pourquoi il faut soutenir Nantes Révoltée

Le média nantais Nantes Révoltée (http://www.preview-nantesre.nantes-revoltee.com/) a été ouvertement menacé de dissolution par le ministre de l'Intérieur, le 25 janvier dernier, lors d'un débat à l'Assemblée nationale. Les autorités de Loire-Atlantique se seraient plaint du soutien explicite de ce média d'extrême gauche à des manifestations au cours desquelles des vitrines de magasins ont été détruites. Du soutien d'un mouvement social à la responsabilité directe dans la casse d'une vitrine, il n'y a qu'un pas que la démagogie politique franchit allègrement.

Plusieurs semaines après l'annonce du ministre, le collectif qui anime le site n'a toujours pas reçu d'avis officiel de dissolution : http://www.preview-nantesre.nantes-revoltee.com/trois-semaines-apres-lannonce-de-dissolution-ou-en-sommes-nous/. Le ministère sait pourtant faire feu de tout bois. On se souvient par exemple que certaines associations musulmanes accusées de « séparatisme » ont été dissoutes au prétexte de commentaires postés sur leur page Facebook, qu'elles étaient fautives de ne pas avoir supprimés.

Dans un contexte de campagne présidentielle qui semble se jouer entre la droite et la droite extrême, la menace de dissolution d'un collectif d'extrême gauche n'est bien sûr ni un hasard, ni une chose anodine. L'arme de la dissolution, inventée pour lutter contre les milices fascistes et anti-parlementaristes des années 30, est aujourd'hui détournée contre les idéalistes libertaires, égalitaires et fraternels de Nantes Révoltée. La République qui se croit menacée par les militants nantais se pose comme une héritière directe de la République bourgeoise et répressive de Monsieur Thiers, qui avait écrasé l'expérience politique et sociale de la Commune.

Cette lente dérive partisane loin des idéaux de 1789, au bénéfice exclusif d'une classe sociale et au nom de principes généraux par ailleurs régulièrement bafoués, nous l'analysons point par point, d'un point de vue politique et juridique.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/02/16/pourquoi-il-faut-soutenir-nantes-revoltee/


Vers une bureaucratie sans humains ?

Nous republions cette semaine un article de Félix Tréguer, membre fondateur de La Quadrature, paru pour la première fois en novembre 2021 dans la revue AOC (https://aoc.media) : « IA et réforme de l’État : vers des bureaucraties sans humains ? ».

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/02/18/ia-et-reforme-de-letat-vers-des-bureaucraties-sans-humains/


Votez pour #LaQuadrature2022

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos interventions audiovisuelles sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 21 février (17h30) : Participation au débat organisé par Renaissance Numérique : « Numérique au service de la sécurité : de l’exception à la banalisation ? » (en ligne sur https://www.youtube.com/user/RenaissanceNumerique).
  • 21 février (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram ).
  • 10 mars (19h) : Causerie mensuelle Technopolice Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir. Venez nombreuses ! (Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille).
  • 21 mars (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram ).


#250 — 11 février 2022

Censure du web en une heure : la mesure arrive en France, il faut la rejeter

Vous vous rappelez sans doute le « règlement Terro », qui nous a beaucoup occupé entre 2018 et 2020. Il avait été adopté en mars 2021 sous le nom complet de « règlement relatif à la lutte contre la diffusion des contenus à caractère terroriste en ligne ». L'heure est venue pour les États membres de le transposer dans leurs lois nationales. La France avait poussé ce texte et défendu les pires mesures qu'il contient, comme l'obligation de retrait en 1 heure des contenus signalés comme « terroristes » par la police ou les autorités nationales.

Cette mesure en particulier, le Conseil constitutionnel l'avait précisément censurée en juin 2020 dans la loi Avia « contre la haine en ligne ». Va-t-elle rentrer de force dans la loi française après un détour calculé par l'Union européenne ?

C'est pourquoi nous adressons une lettre ouverte aux parlementaires qui discutent cette loi de transposition à partir du 9 février : rejetez la censure administrative du web sous prétexte d'antiterrorisme.

Lire la lettre ouverte : https://www.laquadrature.net/2022/02/08/les-deputes-doivent-refuser-la-censure-sans-juge-en-une-heure/


Élisez La Quadrature en 2022 !

Comme vous le savez, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos interventions audiovisuelles sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 17 février 2022 (18h) : Réunion mensuelle du groupe Technopolice Montpellier - Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, 34000 Montpellier - Discussions, préparation de la venue de LQDN/Technopolice Marseille à Montpellier pour conférence, expo, ateliers et formations fin mars 2022.
  • 21 février (17h30) : Participation au débat organisé par Renaissance Numérique : « Numérique au service de la sécurité : de l’exception à la banalisation ? » (en ligne sur https://www.youtube.com/user/RenaissanceNumerique).
  • 21 février (20h) : Rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).


#249 — 4 février 2022

La surveillance en marche : cinq années de lois sécuritaires

La Quadrature du Net est une association de défense des droits et des libertés à l'ère du numérique. À l'approche de la plus importante échéance électorale du pays, elle n'a aucun moyen de prédire quelle candidate ou quel prétendant préservera le mieux les droits et les libertés des habitants de ce pays. Mais elle peut dresser le bilan, en ce domaine, de celui qui a occupé la fonction présidentielle ces cinq dernières années.

En ce qui concerne le milieu habituel de La Quadrature, le bon vieux web, les régressions sont graves. Surveillance massive des réseaux, « boîtes noires » pour un espionnage plus ciblé, rétention incontrôlée des données de connexion, censure administrative de sites web, autocensure automatisée des plateformes de réseaux sociaux : pendant cinq ans, le web a servi de bouc-émissaire à un discours sécuritaire simpliste et démagogique, et « en même temps », de manière très pragmatique, d'indicateur de police et d'entrepôt de données pour les services de renseignement.

Mais depuis quelques années, le numérique au sens large est devenu un outil policier à part entière. Le développement de l'analyse d'images et de la reconnaissance biométrique a relancé l'industrie de la vidéosurveillance et dopé le développement de ce qu'on appelle désormais « la technopolice ». Ce mouvement sécuritaire et industriel qui transforme les villes en espace de surveillance à ciel couvert — les drones surplombant l'ensemble —, le dernier quinquennat l'a généreusement encouragé avec beaucoup d'argent et de très nombreuses lois.

De ce quinquennat de la surveillance numérique, nous donnons une description très simple, en forme de liste, depuis le 14 mai 2017, élection d'Emmanuel Macron, jusqu'au 24 janvier 2022, promulgation de la loi « responsabilité pénale et sécurité intérieure » qui autorise la surveillance de la population avec des drones.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/02/03/emmanuel-macron-cinq-annees-de-surveillance-et-de-censure/


Soutenez La Quadrature !

La campagne de soutien pour 2022 se poursuit ! Comme on vous l'expliquait la semaine dernière, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos interventions audiovisuelles sur https://video.lqdn.fr/


Agenda

  • 10 février 2022 (19h) : Causerie mensuelle du groupe Technopolice Marseille - c'est au Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir.

Venez nombreuses !

  • 10 février 2022 (19h) : Assemblée générale interassociative et intersyndicale contre la dématérialisation et le contrôle social à Pole Emploi et à la CAF - c'est à 18h30 à l'Union Locale CGT du 19e, 1 rue de Nantes, 75019 Paris.
  • 17 février 2022 (18h) : Réunion mensuelle du groupe Technopolice Montpellier - Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, 34000 Montpellier - Discussions, préparation de la venue de LQDN/Technopolice Marseille à Montpellier pour conférence, expo, ateliers et formations fin mars 2022.
  • 21 février (20h) : rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).


#248 — 28 janvier 2022

Drones policiers : la région Île-de-France veut contourner la loi

Même s'il a docilement avalisé la surveillance par drones, le Conseil d’État a donné quand même quelques limites au délire, en particulier en interdisant au polices municipales de s'en servir. Mais pour les fanatiques de l'idéologie sécuritaire, le droit est un détail. La région Île-de-France par exemple, présidée par une candidate à la prochaine élection présidentielle, a voté une subvention à destination des communes de la région qui souhaiteraient s'équiper en drones. Des élu×es communistes à la région ayant décidé d'attaquer cette décision devant le tribunal administratif de Montreuil, nous avons décidé d'intervenir dans la procédure pour ajouter nos arguments au débat. Pour repousser les avancées de la technopolice, l'action doit plus que jamais s'organiser à l'échelle locale : notre article explique pourquoi.

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/01/25/nen-deplaise-a-la-technopolice-les-drones-de-la-police-municipale-sont-toujours-illegaux/


À bas la pub !

Alors que la pollution de notre planète s'aggrave, la pollution de notre esprit ne se porte pas forcément mieux. À grand renfort d'image truquées, d'injonctions à la consommation, à la conformité dans la dépense de soi et aux dépends des autres, la pub nous bloque. Bloquons la pub. Avec nos camarades de Résistance à l'Agression Publicitaire et de Zero Waste France, à l’occasion de la journée européenne de protection des données ce vendredi 28 janvier 2022, nous avons mis à jour le site https://bloquelapub.net. Faites-y un tour, et passez le bloqueur à vos voisins ! Avec une nouvelle affiche des plus sympa pour marquer l'occasion, à imprimer chez vous ;)

Le site de la campagne Bloque la pub : https://bloquelapub.net


DataJust : qui perd gagne quand même

Vous vous en souvenez peut-être, nous avions attaqué le fichier DataJust, constitué par le ministère de la Justice pour faire tourner des algorithmes d'optimisation des indemnisations : https://www.laquadrature.net/2021/12/23/datajust-violer-la-loi-sous-couvert-dexperimentation/. Nous contestions entre autres la nécessité de rassembler autant de données très personnelles pour des finalités douteuses, et sans garantie quant à la suite. Le Conseil d’État avait rejeté notre recours fin décembre 2021. Mais quelques jours après la décision, le ministère a annoncé qu'il abandonnait le projet : https://www.acteurspublics.fr/articles/exclusif-le-ministere-de-la-justice-renonce-a-son-algorithme-datajust. Motif invoqué : « la complexité du chantier ». On a perdu, mais le machin a coulé. DataPlouf, on a gagné.


Soutenez La Quadrature !

La campagne de soutien pour 2022 se poursuit ! Comme on vous l'expliquait la semaine dernière, l'association vit grâce à vos dons : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/. Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


La Quadrature dans les médias

Retrouvez nos interventions audiovisuelles sur https://video.lqdn.fr/

Drones policiers

DataJust

Technopolice

Surveillance

Divers


Agenda

  • 10 février 2022 (19h) : Causerie mensuelle du groupe Technopolice Marseille - c'est au Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir.

Venez nombreuses !

  • 10 février 2022 (19h) : Assemblée générale interassociative et intersyndicale contre la dématérialisation et le contrôle social à Pole Emploi et à la CAF - c'est à 18h30 à l'Union Locale CGT du 19e, 1 rue de Nantes, 75019 Paris.
  • 17 février 2022 (18h) : Réunion mensuelle du groupe Technopolice Montpellier - Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, 34000 Montpellier - Discussions, préparation de la venue de LQDN/Technopolice Marseille à Montpellier pour conférence, expo, ateliers et formations fin mars 2022.
  • 21 février (20h) : rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).


#247 — 21 janvier 2022

Au Garage en ce début d'année on accueille notre nouvelle juriste, on analyse la décision du Conseil constitutionnel sur les drones policiers, on tente un petit exercice de transparence financière et on salue le travail des collègues belges contre la Technopolice !

Une belle année à vous, malgré tout, et on continue la lutte !

Bonne lecture et datalove <3

Arthur, Juliette, Marne, Mathieu, Myriam, Noémie et Nono


Du nouveau au Garage

Alors que Martin a quitté l'équipe salariée pour de nouveaux horizons professionnels (il reste cependant un bénévole très actif), nous accueillons notre nouvelle juriste salariée, Noémie. Certain-es d'entre vous la connaissent peut-être, elle a démarré par un stage avec nous en 2017, avant de devenir une bénévole active de notre groupe contentieux. Elle rejoint maintenant l'équipe salariée, et on est bien content-es !


Drones policiers : la bataille nationale est perdue, mais on ne lâchera pas !

Ne nous le cachons pas, la décision du Conseil constitutionnel publiée hier est une défaite, qui vient marquer au plan national la fin d'une lutte qui avait pourtant commencé de meilleure manière. A quatre reprises depuis 2020 l'utilisation de drones policiers avait été interdite, par le Conseil d’État, la CNIL puis le Conseil constitutionnel. Mais l'insistance du gouvernement à faire légaliser l'utilisation de ce nouveau joujou de surveillance de masse a fini par payer, et le Conseil constitutionnel autorise donc l'usage de drones policiers.

Si la bataille au plan national est perdue, il va nous falloir agir localement, à chaque apparition de drones policiers, pour contester la nécessité de leur utilisation. Cette lutte au cas par cas sera plus complexe et plus dense, mais nous ne lâcherons pas et, avec votre aide si vous le voulez, nous continuerons de lutter !

Lire l'article : https://www.laquadrature.net/2022/01/21/les-drones-policiers-autorises-par-le-conseil-constitutionnel/


Petit tour d'horizon des financements de La Quadrature

La Quadrature appelle régulièrement à votre soutien financier, vous l'avez certainement remarqué. Mais au fait pourquoi ces appels réguliers ?

Parce qu'on travaille essentiellement grâce à vos dons, qui représentent actuellement 78% de notre budget, et aussi grâce au temps que nous offrent nos bénévoles. On est aussi soutenu structurellement par quelques fondations, mais on refuse tout financement public, l'idée étant de garder notre indépendance d'action. Et les services fiscaux nous ayant refusé cette possibilité, nous ne pouvons pas offrir la déductibilité fiscale aux personnes qui nous font des dons.

Alors un immense merci à celles et ceux qui nous soutiennent, merci d'avance à celles et ceux qui le feront, grâce à vous on continue à faire bouger les choses ! Et pour en savoir plus sur tout ça, lisez notre article !

Notre article : https://www.laquadrature.net/2022/01/14/ni-subventions-ni-deductibilite-fiscale-la-quadrature-ne-tient-presque-que-par-vos-dons/


Pistage dans le cyberespace

En ce début d'année, nous republions sur notre site technopolice.fr un article paru sur le site de Technopolice Belgique, concernant la collecte et le pistage des données personnelles dans l'espace public, à travers la téléphonie mobile et la connexion Wi-fi, aussi appelée "footfall analytics".

L'article que nous relayons : https://technopolice.fr/blog/pistage-dans-le-cyberespace/

Et pour en savoir plus sur Technopolice Belgique, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'œil sur leur site internet : https://technopolice.be


Chaque mois, un moment de discussion

Vous avez peut-être déjà vu passer des annonces à ce sujet, mais depuis septembre, nous organisons régulièrement des réunions de nos groupes de travail (tech, juridique, communication...), ouvertes à tous et à toutes, en visio la plupart du temps. L'idée est de permettre à qui le souhaite à la fois de rencontrer celles et ceux qui font La Quadrature mais aussi de se mobiliser avec nous. Si le cœur vous en dit, elles se tiennent le 20 de chaque mois (sauf si ça tombe un dimanche, au quel cas c'est le lundi suivant, ce qui sera le cas en février), et sont annoncées sur nos réseaux. À bientôt peut-être ? :)


Soutenez La Quadrature !

La campagne de soutien pour 2022 se poursuit ! Si vous pouvez nous aider avec un don, c'est ici : https://www.laquadrature.net/donner/. Et si vous n'êtes pas riche, n'hésitez pas à faire un petit don mensuel, ce sont nos préférés, ils nous permettent d'envisager notre action dans la durée. On compte sur vous pour pouvoir continuer le combat une année de plus ! Merci beaucoup !

Pour soutenir La Quadrature : https://www.laquadrature.net/donner/


Agenda

  • 10 février 2022 (19h) : Causerie mensuelle du groupe Technopolice Marseille - c'est au Manifesten, 59 Rue Adolphe Thiers Marseille - Présentations, discussions, préparations d'actions à venir.

Venez nombreuses !

  • 10 février 2022 (19h) : Assemblée générale interassociative et intersyndicale contre la dématérialisation et le contrôle social à Pole Emploi et à la CAF - c'est à 18h30 à l'Union Locale CGT du 19e, 1 rue de Nantes, 75019 Paris.
  • 21 février (20h) : rendez-vous mensuel des bénévoles et amies de La Quadrature (Sur Big Blue Button en visioconférence : https://bbb.lqdn.fr/myr-cgm-ram).


2021

Voir QSPTAG/2021

2020

Voir QSPTAG/2020

2019

Voir QSPTAG/2019

2018

Voir QSPTAG/2018

2017

Voir QSPTAG/2017

2016

Voir QSPTAG/2016

2015

Voir QSPTAG/2015