Difference between revisions of "Lobbies on ePrivacy"

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search
(Page créée avec « ===Opérateurs télécoms=== *ETNO (European Telecommunications Network Operators) : l'association européenne des opérateurs de réseaux de télécommunications repr... »)
 
Line 27: Line 27:
 
===Éditeurs===
 
===Éditeurs===
  
* GESTE
+
* GESTE (éditeurs de contenus et services en ligne) : « Une menace sur les enjeux économiques des éditeurs. La publicité personnalisée, uniquement possible grâce au dépôt de cookies, étant d’importance capitale dans leur financement. En proposant un régime inadapté aux usages en matière de cookies publicitaires, mais aussi de cookies de réseaux sociaux et de mesure d’audience, la Proposition de Règlement ePrivacy fait peser des risques importants sur la compétitivité des entreprises européennes. » [http://www.geste.fr/activites/proposition-de-reglement-eprivacy-quelles-sont-les-modifications-envisagees#5UfrIhlU6z98yi2e.99 Mai 2018]

Revision as of 17:06, 22 May 2017


Opérateurs télécoms

  • ETNO (European Telecommunications Network Operators) : l'association européenne des opérateurs de réseaux de télécommunications représente les gros opérateurs historiques.
  • GSMA (GSM Association) représente les opérateurs de téléphonie mobile. Plus discrète, elle travail à l'abrogation d'ePrivacy depuis de nombreuses années :
  • Cable Europe est une association professionnelle qui connecte des opérateurs de réseaux câblés haut débit

Rares sont les opérateurs eux-même qui prennent position contre le texte. Orange, Telefonica, Deutsche Telekom sont très actifs dans les institutions et auprès des décideurs politiques mais laissent leurs associations et fédérations professionnelles prendre position publiquement.

Industrie des technologies numériques

  • Digital Europe

Publicitaires

  • IAB

Éditeurs

  • GESTE (éditeurs de contenus et services en ligne) : « Une menace sur les enjeux économiques des éditeurs. La publicité personnalisée, uniquement possible grâce au dépôt de cookies, étant d’importance capitale dans leur financement. En proposant un régime inadapté aux usages en matière de cookies publicitaires, mais aussi de cookies de réseaux sociaux et de mesure d’audience, la Proposition de Règlement ePrivacy fait peser des risques importants sur la compétitivité des entreprises européennes. » Mai 2018