Difference between revisions of "KarimaDelli/fr"

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search
(positions)
m
Line 76: Line 76:
 
A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).
 
A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).
  
===== 18/05/2010 [http://www.karimadelli.com/2010/05/18/agenda-numerique-europeen-le-renforcement-des-droits-dauteurs-ne-doit-pas-se-faire-au-detriment-de-la-liberte-dexpression-et-de-communication/ Agenda numérique européen]
+
===== 18/05/2010 [http://www.karimadelli.com/2010/05/18/agenda-numerique-europeen-le-renforcement-des-droits-dauteurs-ne-doit-pas-se-faire-au-detriment-de-la-liberte-dexpression-et-de-communication/ Agenda numérique européen] =====
 
<blockquote>Si l’Agenda numérique devait conclure à une nécessité de renforcer des droits d’auteurs sur Internet au détriment de la liberté d’expression et de communication, cela prouverait que la Commission européenne s’obstine dans une approche purement répressive en matière de propriété intellectuelle. Cette vision serait alors incompatible avec notre volonté, en tant qu’écologistes, de promouvoir un Internet libre et ouvert au service de la diffusion démocratique des savoirs. De plus, la disparition de la référence aux standards ouverts, présente dans les premières versions, illustre un recul de la Commission face à la pression des lobbies </blockquote>
 
<blockquote>Si l’Agenda numérique devait conclure à une nécessité de renforcer des droits d’auteurs sur Internet au détriment de la liberté d’expression et de communication, cela prouverait que la Commission européenne s’obstine dans une approche purement répressive en matière de propriété intellectuelle. Cette vision serait alors incompatible avec notre volonté, en tant qu’écologistes, de promouvoir un Internet libre et ouvert au service de la diffusion démocratique des savoirs. De plus, la disparition de la référence aux standards ouverts, présente dans les premières versions, illustre un recul de la Commission face à la pression des lobbies </blockquote>
  

Revision as of 16:35, 22 July 2011

Mémoire politique : Karima DELLI, eurodéputée

{{#icon:KarimaDelli.jpg|Karima DELLI}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 362||callto://+3222845362}}

Ses assistants parlementaires :

Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • DEA de sciences politiques (2004).
  • Doctorat en cours en sciences politiques.
  • Attachée parlementaire au Sénat.
  • Ancienne secrétaire des Jeunes Verts.
  • Membre du collectif Jeudi noir.
  • Une des fondatrices du collectif Sauvons les riches.

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de Karima DELLI concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

28/03/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).

18/05/2010 Agenda numérique européen

Si l’Agenda numérique devait conclure à une nécessité de renforcer des droits d’auteurs sur Internet au détriment de la liberté d’expression et de communication, cela prouverait que la Commission européenne s’obstine dans une approche purement répressive en matière de propriété intellectuelle. Cette vision serait alors incompatible avec notre volonté, en tant qu’écologistes, de promouvoir un Internet libre et ouvert au service de la diffusion démocratique des savoirs. De plus, la disparition de la référence aux standards ouverts, présente dans les premières versions, illustre un recul de la Commission face à la pression des lobbies

04/06/2010 Financer la Culture à l’ère du numérique
07/2010 ACTA

Extrait :

En quoi ACTA consiste-il ? Il impose en fait la responsabilité des Fournisseurs de Services sur Internet et des Fournisseurs d'Accès à Internet en cas de téléchargement illégal, les transformant ainsi bien malgré eux en auxilliaires de police privée et de justice. Dans un contexte pareil, ceux-ci pourraient encourager la multiplication des systèmes de filtrage et de contrôle des internautes, des suppressions de contens ou encore des systèmes de "riposte graduée".

12/07/2010 Rapport Gallo

le rapport de madame Gallo, qui vise à renforcer les droits d’auteurs sur Internet au détriment de la liberté d’expression et de communication et le respect de la vie privée, porte une vision archaïque et purement répressive en matière de propriété intellectuelle, incompatible avec notre volonté, en tant qu’écologistes, de promouvoir un Internet libre et ouvert au service de la diffusion démocratique des savoirs. Je me réjouis que l’examen du texte soit reporté en septembre, permettant au débat de rester ouvert pour trouver des solutions innovantes au financement de la culture à l’ère du numérique.

Mai-Juin 2011 Accès à Internet

Il revient désormais à la Commission européenne de jouer sont rôle en proposant une législation pour la reconnaissance des services de bases dans le secteur bancaire ou de l'accès à Internet haut-débit.

10/06/2011 Directive Cadre, Accès à Internet

Nous demandons par ailleurs à la Commission européenne de proposer une législation afin de reconnaître l’accès universel aux services bancaires de base et à l’internet haut-débit.