Translations:Paquet Telecom 2017/forces/9/fr

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search

Ils rassemblent leurs demandes sous plusieurs points :

  • Accès physique[1] : ECTA rappelle que bien que la fourniture d’accès « actif » a été déterminant pour de nombreux acteurs, il ne peut pas substituer un accès « passif » et demande que le code soit plus clair sur ce sujet là ;
  • Revue du concept de compétition : dans la version actuelle du code, deux acteurs sont suffisants pour établir une concurrence satisfaisante. ECTA n’est, évidemment, pas d’accord avec cette proposition ;
  • Significant Market Power  : ECTA demande une approche égale lors de prise de décisions de régulation afin de ne pas soutenir des acteurs historiques ou monopolistiques face à des acteurs alternatifs ;
  • Dérégulation et accord de co-investissement : ECTA rappel que le risque de dérégulation du marché de la fibre (et particulièrement FTTH) doublé de la position dominante des opérateurs historiques sur ce marché mènerait à l’exclusion d’acteurs plus petits du marché notamment dans le cadre d’accord de co-investissement ;
  • Marché du détail : Le marché du détail doit tout aussi être régulé “a priori” que le marché de gros afin d’éviter l’abus de position dominante et ne pas attendre une régulation “a posteriori”  ;
  • Spectre : Le spectre doit être disponible à tous et pas seulement être distribué à des grands acteurs ;
  • Simplification du service universel des communications électroniques : Les dispositions présentes dans le code sont soutenues par ECTA ;
  • Marché transnationaux : ECTA souligne le manque d’initiative dans les positions de compétitions dans les offres commerciales (B2B) et les dispositions présentes conserveraient la concentration des marchés.
  • Les opérateurs qui ont l’infrastructure vendent deux types d’accès à d’autre opérateurs ou fournisseurs de services : un accès « passif » où une ligne est fournie mais l’opérateur ou le fournisseur de service doit installer du matériel sur la dernière section et un accès « actif » où la bande-passante est louée et il n’y a pas besoin de poser du matériel.