PinoArlacchi/fr

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search


Mémoire politique : Pino ARLACCHI, eurodéputé

{{#icon:PinoArlacchi.jpg|Pino ARLACCHI}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 606||callto://+3222845606}}


Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • Maîtrise de sociologie (1973).
  • Professeur associé, université de Florence (1983).
  • Professeur extraordinaire de sociologie générale (1994).
  • Professeur ordinaire de sociologie générale (1998).
  • Membre de la direction nationale du Parti démocrate de gauche (1991).
  • Expert au comité consultatif antimafia régional de Calabre (2007-2008).
  • Conseiller de la commission parlementaire sur la mafia (1984-1987).
  • Député à la Chambre des députés italienne pour le Parti démocrate de gauche (1994-1996).
  • Sénateur au Sénat de la République pour le Parti démocrate de gauche (1996-1997).
  • Vice-président de la commission parlementaire sur la mafia (1994-1996).
  • Conseiller spécial du ministre de l'intérieur pour la création de la direction d'enquête antimafia (DIA) (1991-1994).
  • Secrétaire général adjoint des Nations unies, directeur général du siège de l'Organisation des Nations unies à Vienne, directeur exécutif du programme international des Nations unies pour le contrôle des drogues (1997-2002).
  • Président de l'Association internationale pour l'étude de la criminalité organisée (1984-1987).
  • Président de la Fondation Giovanni Falcone e Francesca Morvillo (1992-2000).
  • Prix et distinctions nationaux et internationaux divers.

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de Pino ARLACCHI concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

25/05/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).