JozsefSzajer/fr

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search


Mémoire politique : József SZÁJER, eurodéputé

{{#icon:JozsefSzajer.jpg|József SZÁJER}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 871||callto://+3222845871}}


Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • Faculté de sciences politiques et droit de l'ELTE (1986).
  • Examen de juriste (1996).
  • Université d'Oxford, étudiant visiteur (1986-1987).
  • Université du Michigan, chercheur boursier (1988-1989).
  • Assistant résident au collège Bibó István, Budapest (1985-1990).
  • Département des droits des Roms, ELTE, Budapest, assistant.
  • Assistant de conférence (depuis 1986).
  • Juriste (1996-2000).
  • FIDESZ: membre fondateur (1988).
  • Membre du comité (1989-1992).
  • Président du comité (1993-1994).
  • Vice-président (1996-2003).
  • Membre de la présidence (depuis 2003).
  • Membre du conseil PPE (depuis 2000).
  • Chef adjoint du groupe FIDESZ (1990-1994).
  • Vice-président de la commission pour l'intégration européenne (1992-1994).
  • Chef du groupe FIDESZ (1994-2002).
  • Président de la commission pour l'intégration européenne (1998-2002).
  • Vice-président du parlement hongrois (2002-2004).
  • Chef adjoint du groupe (2002-2004).
  • Observateur au Parlement européen, chef de la délégation hongroise au groupe PPE (2003-2004, en tant qu'observateur jusqu'à l'adhésion).
  • Membre de la convention européenne (2002-2003), vice-président du groupe PPE (depuis 2004).
  • Commandeur de l'ordre de St Michel et de St George - Reine Elizabeth II.
  • (2000).

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de József SZÁJER concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

25/05/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).