GillesPargneaux/fr

De La Quadrature du Net


Mémoire politique : Gilles PARGNEAUX, eurodéputé

{{#icon:GillesPargneaux.jpg|Gilles PARGNEAUX}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 440||callto://+3222845440}}

Permanence locale : 2 rue Watteau 59000 Lille, 00 33 3 20 44 17 82

Son équipe :


Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • Maîtrise de droit privé (mention carrières judiciaires) à l'UER de droit de Reims (1980).
  • DEA de droit social à l'université de Paris I Sorbonne (octobre 1981-juin 1982).
  • Assistant parlementaire (1982-1992).
  • Juriste (1993-1997).
  • Attaché parlementaire au cabinet du ministre du travail, de l'emploi et de la solidarité (1997-1998).
  • Directeur des ressources internes d'une société de logement social (1999-2008).
  • Premier secrétaire de la Fédération du Nord du Parti socialiste (depuis 2005).
  • Secrétaire national du Parti socialiste (depuis 2004).
  • Membre du Bureau national du Parti socialiste (depuis 2005).
  • Maire d'Hellemmes (depuis 2001).
  • Vice-président de Lille Métropole Communauté urbaine (depuis 2001).

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de Gilles PARGNEAUX concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

21/07/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).

10/09/2010 ACTA, déclaration 12 adoptée

Extrait :

Au lieu d'opter pour un débat public et ouvert, les négociations se déroulent dans le plus grand secret, laissant augurer le pire sur le contenu du texte. Des fuites de plusieurs versions de travail du projet de traité montrent que le texte balaye un grand nombre de sujets, allant de la contrefaçon de médicaments au téléchargement sur internet. Les Etats participants aux discussions se divisent entre les tenants d'une ligne dure (Etats-Unis et Japon principalement) et des "modérés", Union européenne en tête. La "déclaration n°12" exige donc la transparence dans les négociations à l'égard du public, le respect des droits fondamentaux et de la vie privée des internautes, et le respect des principes de subsidiarité qui garantissent un certain niveau d'immunité aux fournisseurs d'accès et aux hébergeurs.
13/09/2010 ACTA

Accord anti-contrefaçon. Comment lutter contre la contrefaçon et protéger les droits de propriété intellectuelle sans empiéter sur la vie privée et la liberté sur internet ?

25/10/2010 ACTA
Nous nous sommes opposés à toute coupure de la connexion internet suite à trois infractions.
23/12/2010 Publicité sur Internet
La pub, oui, les abus, non. Internet est devenu le nouveau royaume de la publicité, avec les risques que cela comporte pour les consommateurs. Nous avons adopté des règles strictes sur la publicité intrusive ou comportementale, espérant ainsi mieux protéger les groupes vulnérables comme les enfants.