EditeEstrela/fr

De La Quadrature du Net


Mémoire politique : Edite ESTRELA, eurodéputée

{{#icon:EditeEstrela.jpg|Edite ESTRELA}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 515||callto://+3222845515}}


Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • Maîtrise de philologie classique (1973).
  • Diplôme de troisième cycle en communication sociale (1986-1987).
  • Professeur de littérature portugaise (1973-1986).
  • Auteur et présentatrice de programmes de télévision et de radio sur la langue portugaise.
  • Collaboratrice régulière de journaux et revues d'information.
  • Vice-présidente de l'Association des écrivains portugais (1988-1994).
  • Auteur de divers ouvrages publiés.
  • Diverses décorations portugaises et étrangères.
  • Depuis 1981, membre de divers organes du PS: commission politique fédérative de Lisbonne, commission nationale et commission politique nationale.
  • Secrétaire nationale du PS (1988-2002 et depuis 2004).
  • Présidente du conseil du PS de Sintra (1998-2004).
  • Présidente de la fédération de la zone urbaine de Lisbonne (2000-2002).
  • Maire de Sintra (1994-2002).
  • Vice-présidente de l'exécutif de la zone métropolitaine de Lisbonne (1995-2002).
  • Députée à l'Assemblée de la République (1988-1994 et 2002-2004).
  • Membre suppléante (1994-1999) et titulaire (1999-2002) du Comité des régions.
  • Présidente de la commission des élues locales et régionales du Conseil des communes et régions d'Europe (1998-2002).
  • Membre titulaire de l'Union interparlementaire (1988-1994 et 2002-2004).

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de Edite ESTRELA concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

25/05/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).