CarlosCoelho/fr

From La Quadrature du Net
Jump to navigationJump to search


Mémoire politique : Carlos COELHO, eurodéputé

{{#icon:CarlosCoelho.jpg|Carlos COELHO}}

Informations générales

Calligraphy.png
Contact
{{#icon:Cliquez_pour_appeler.png|+32 2 28 45 551||callto://+3222845551}}


Fonctions au Parlement européen

Curriculum Vitae

  • Assureur (1980-1981).
  • Membre de la commission nationale de réforme du système éducatif (1986-1987).
  • Président de l'assemblée générale du conseil national de la jeunesse (1987-1990).
  • Membre du conseil national de l'éducation (1990-1994).
  • Président de la JSD (Jeunesse sociale-démocrate) (1986-1988).
  • Directeur adjoint du bureau d'études national (1991) et membre de la commission politique nationale du PSD (1995).
  • Président de la commission politique du PSD du district de Santarém (2002-2006).
  • Membre du conseil consultatif de la municipalité de Sintra (1977).
  • Conseiller municipal de Sintra (1978).
  • Député à l'Assemblée de la République, élu pour la première fois à dix-neuf ans (1979).
  • Président de la commission parlementaire de la jeunesse (1987-1995).
  • Vice-président du groupe parlementaire du PSD (conférence des chefs de groupe) (1989-1998).
  • Secrétaire d'État auprès de la ministre de l'éducation (1994-1995).
  • Député européen (11.1.1994-18.7.1994 et depuis 1998).
  • Président de l'Association luso-atlantique des jeunes dirigeants politiques (1988-1992).
  • Vice-président du Conseil d'administration de l'Institut Francisco Sa Carneiro (2000-2006).

Votes


Prises de positions

Sources d'informations

Positions

Merci d'enrichir cette partie en y rapportant les prises de positions de Carlos COELHO concernant les sujets traités par La Quadrature du Net (consultez la page Help:Memoire_politique pour savoir comment faire).

21/07/2010 Déclaration écrite 12/2010 (ACTA/ACAC) =

A signé la déclaration 12/2010 sur l’absence d’un processus transparent et la présence d’un contenu potentiellement controversé concernant l’accord commercial anti-contrefaçon (ACAC).

10/11/2010 Surveillance d'Internet

Co-auteur une déclaration écrite (signée par 177 députés) demandant la publication par la Commission européenne de tous les documents ayant trait au projet INDECT.